Partenaires de développement

ALA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT (BAD)

http://www.afdb.org/en/about-us/

La Banque africaine de développement est la société mère du Groupe de la BAD. L' Accord portant création de la Banque africaine de développement a été  adopté et ouvert aux signatures à la conférence du 4 Août 1963, à Khartoum au Soudan. Son rôle principal est de contribuer au progrès social et économique de ses pays membres des régions - individuellement et collectivement.

En date du 31 Décembre 2011, le capital autorisé de la Banque africaine de développement était détenu par 77  pays membres composés de 53 pays africains indépendants (membres régionaux) et 24 pays non-africains (membres non-régionaux).

Les ressources employées par l'institution proviennent des ressources dites, ordinaires et spéciales. Les ressources ordinaires comprennent:

  • Les actions souscrites du capital autorisé, dont une partie est sous réserve d'appel pour garantir les obligations d'emprunts de la BAD;
  • Les fonds provenant des remboursements des prêts octroyés par la BAD;
  • Les fonds provenant des emprunts de la BAD contractés sur les marchés de capitaux internationaux;
  • Le revenu provenant des prêts de la BAD et
  • Les autres recettes perçues par la banque, par exemple ; les revenus provenant des autres investissements.

Selon l'article 8de l'Accord portant création de la BAD,la banque peut établir et gérer des fonds spéciaux, en ligne avec ses objectifs et fonctions. Par rapport à cette disposition,le fonds de laBanque africaine de développement  (BAD) a été créé conjointement avec des états non-africains en 1972 et leFond fiduciaire du Nigéria (FFN) en collaboration avec le gouvernement du Nigéria, a vu le jour en 1976.

Autres fonds fiduciaires ou spéciaux:

  • Le fonds pétrolier arabe
  • Le Fonds spécial d'assistance d'urgence pour la famine et la sécheresse en Afrique;
  • Le Fond d'aide spécial.

Lien vers le site:http://www.afdb.org/en/topics-and-sectors/sectors/economic-financial-governance/overview/
Adresser les demandes de renseignements à:

Mr. Achille Toto Same
Département de la gouvernance, l'économie et de la gestion financière
African Development Bank Group
15 Avenue de Ghana, B.P. 323 - 1002 Tunis Belvédère, Tunisia
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Telephone: (+216) 71 35 19 33

Ms. Patricia N. Laverley or Mr. Achille Toto Same
Governance, Economic and Financial Management Department
African Development Bank Group
15 Avenue de Ghana, B.P. 323 - 1002 Tunis Belvédère, Tunisia
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Telephone: (+216) 71 10 3900
-
---------------------

DÉPARTEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL (DFID)

Le Département pour le développement international (DFID) s'occupe des activités du Royaume Uni qui consistent à éradiquer la pauvreté extrême. Nous éliminons le besoin de l'aide à travers la création de l'emploi, l'exploitation du potentiel des jeunes filles et des femmes et participons aux efforts de sauvetage des vies humaine en cas d'urgence.

Le DFID est un département ministériel appuyé par 2 agences et organes publics..

Lien vers le site: http://www.dfid.gov.uk/
Adresser vos demandes d'information à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. orhttp://www.dfid.gov.uk/About-us/Contact-us/ for fuller details, phone etc.
----------------------

Deutsche Gesellschaft fuer Internationale Zusammenarbeit (GIZ) 

La Deutsche Gesellschaft für Zusammenarbeit Internationale (GIZ) GmbH, est un partenaire novateur qui se focalise sur les défis de demain, avec une présence dans 130 pays à travers le monde entier. En tant qu'entreprise fédérale allemande, elle joue son rôle en fournissant au gouvernement fédéral allemand l’appui dont il a besoin dans le cadre de la réalisation de ses objectifs de développement durable dans le domaine de la coopération et de l’éducation sur le plan international.

Le GIZ – créé par le ministère fédéral allemand chargé de la coopération et du développement (BMZ) et cofinancé par l'Union européenne - a été d'un grand appui pour ses institutions partenaires en Afrique à travers l'assistance technique qu'elle offre dans le cadre de son programme de "Bonne gouvernance financière. (GFG) en Afrique".  Le programme repose sur les partenariats qu'elle a établi avec les réseaux de fonctionnaires africains du domaine fiscal, de la budgétisation et du contrôle fiscal, avec pour but de renforcer les capacités de gestion financière en Afrique: le Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF), l'Initiative collaborative de réforme budgétaire africaine (CABRI), l'Organisation africaine des institutions suprêmes d'audit (AFROSAI) et l'Organisation africaine des comités de comptes publiques (AFROPAC) créée en 2013. . Le programme appuie ces organisations partenaires en leur offrant le savoir, la formation et des opportunités d'échange pour leurs membres afin de développer et de mettre en pratique des normes conjointes, pour une meilleure gouvernance financière.

  • La coopération avec l'ATAF et son secrétariat de l'ATAF a contribué à:
  • Ériger l'ATAF au rang d'organisation internationale;
  • Réaliser des projets de recherche de l'ATAF axés sur la demande;
  • Offrir des opportunités de développement des capacités adaptées aux besoins.

Pour plus d'informations sur les activités du GIZ en matière de bonne gouvernance financière en Afrique, visitez le site:www.gfg-in-africa.orgcontactez
Dr. Barbara Dutzler
Chef du programme sur la Bonne gouvernance financière en Afrique (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
----------------------

Irish Aid 

Irish aid est le programme officiel d'assistance au développement du gouvernement irlandais. Irish aid a pour objectif de réduire la pauvreté et la famine, plus particulièrement en Afrique sub-saharienne ou les besoins sont plus importants. En appuyant les efforts de développement à long terme et en apportant l'assistance humanitaire au nom du peuple irlandais, Irish Aid contribue à bâtir un meilleur avenir pour certaines des communautés les plus démunies du monde.

Lien vers le site: http://www.irishaid.gov.ie/
Adresser les demandes de renseignements à:http://www.irishaid.gov.ie/contact-us/ 
----------------------

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE FINLANDE

http://formin.finland.fi 

Le ministère des affaires étrangères est dirigé par le ministre des affaires étrangères ; le chef de ce département ministériel. Les fonctionnaires les plus hauts placés de ce ministère sont le Secrétaire d'état qui agi comme le chef de cabinet du ministre et quatre sous-secrétaires d'état. Les responsabilités du ministère sont réparties entre huit départements. Le département politique, le département des relations économiques externes et le département chargé de l'élaboration de la politique sont responsables de la coordination politique.

Les questions régionales sont sous la responsabilité de quatre départements: le département Europe, le Département Russie, Europe de l'est et Asie centrale, le Département des Amériques et de l'Asie et le Département Afrique et Moyen-Orient.

Le Département de la communication est le huitième.

Les ambassadeurs itinérants du ministère sont basés au sein des unités des départements régionaux qui s'occupent des régions géographiques de leur domaine de responsabilité.

Le Département chargé de l'élaboration de la politique s'occupe des questions suivantes:

  • La politique de développement international de la Finlande, la politique de coopération en matière de développement, le financement du développement et de l'action humanitaire.
  • La planification et le contrôle général de la coopération en matière de développement, les plans d'actions et la planification financière, la formulation du budget, l'administration financière ainsi que les statistiques et les rapports;
  • Le contrôle de la qualité, le développement et l'orientation liés à la coopération en matière de développement, y compris la recherche;
  • La politique de développement et la coopération en matière de développement au sein de L'UE et de L'OCDE;
  • Les organisations non-gouvernementales (ONG) coopération en matière de développement, l'appui aux ONG internationales (ONGI) en ce qui concerne les thématiques qui ne relèvent pas du domaine de compétences de toute autre unité organisationnelle.
  • FINNFUND, les crédits concessionnels et les partenariats inter-entreprises;
  • Les questions de développement au sein des Nations unies et les programmes et fonds opérationnels aux Nations unies
  • Les dimensions commerciales de la politique de développement et le développement et l'aide pour les échanges commerciaux (APC).
  • Institutions de financement du développement (IFD), les problèmes liés à l’endettement des pays en développement et les mécanismes novateurs de financement.
  • La politique de développement durable et de l'environnement international, y compris le financement connexe;
  • L’aide humanitaire et l'assistance humanitaire;
  • La planification et l’orientation des activités des Jeunes agents professionnels (JAP)
  • Les accords internationaux qui relèvent de l'administration du département, la planification de la législation et d'autres questions juridiques.

 ----------------------

HOLLANDE

La mobilisation des ressources domestiques et la fiscalité sont des éléments clés dans la mesure où ils constituent pour les pays un moyen d’accession à l’autosuffisance et de réduction de la dépendance de l'aide. La Hollande se félicite de l'initiative prise par les administrations fiscales africaines de créer l'ATAF et de le soutenir. Cet appui est en ligne avec la politique de la Hollande qui consiste à promouvoir (inclusivement) la croissance économique sur le continent, en d'autres termes, en favorisant le développement du secteur privé et en améliorant le climat des affaires.

Lien vers le site http://www.government.nl/issues/development-cooperation
Adresser les demandes de renseignements à: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
----------------------

AGENCE NORVÉGIENNE DE COOPÉRATION POUR LE DÉVELOPPEMENT (NORAD)

L’Agence norvégienne de coopération pour le développement (Norad) est une direction du ministère norvégien des affaires étrangères (MAE).

Les fonctions de la NORAD sont définies dans les termes de référence de l’Agence et les lettres annuelles d’attribution délivrée par le ministère des affaires étrangères.

La majeure partie de l'aide norvégienne d'assistance au développement est gérée par le ministère des affaires étrangères et les missions étrangères norvégiennes. Pour ce qui est des fonds d'aide qui ne sont gérés par la Norad, l'agence offre des conseils sur les démarches à entreprendre pour produire des résultats, communique les résultats et participe au débat sur les effets de l'assistance au développement.

L'assurance de la qualité constitue l'une des cinq principales taches de la Norad mais aussi le dénominateur commun de toutes ses principales attributions.

Jusqu'en 2015, la Norad aura la responsabilité de:

  • Aider les pays bénéficiaires de l'aide à réaliser leurs propres objectifs de développement;
  • Concentrer la majeure partie des ressources dans le suivi des principaux domaines prioritaires de la politique de développement norvégienne;
  • Contribuer à la promotion de la concentration et de la communication des résultats de l’ensemble des initiatives norvégiennes d'assistance au développement;
  • Générer et exploiter les connaissances acquises sur ce qui marche et ce qui ne marche pas, afin d'accroitre l'efficacité de l'assistance au développement;
  • Jouer le rôle d'instigateur du débat public sur l'assistance au développement et le développement lui-même et
  • Développer l'expertise, les méthodes de travail et le leadership permettant à la Norad d'effectuer des taches complexes de manière effective.

(Tiré de la Stratégie de la Norad jusqu'en 2015: Issue de la lutte contre la pauvreté).

Lien direct vers le site web du programme fiscal pour le développement:http://www.norad.no/en/thematic-areas/macroeconomics-and-public-administration/tax-for-development
Lien vers le site alternatif: www.norad.no si vous le préférez.
Send queries to: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
----------------------

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES (OCDE)

À la dernière conférence du Forum sur l'administration fiscale (FAF) tenue à Paris, du 28 au 29 Mai 2009, l'OCDE a réitéré son appréciation envers les Administrations fiscales d'Afrique pour la création du Forum sur l’administration fiscale africaine (ATAF) et les efforts actuellement en cours pour la création d'un Centre fiscal international en Afrique.
----------------------

SECRÉTARIAT D'ÉTAT AUX AFFAIRES ÉCONOMIQUES SECO

La division du Secrétariat d'état aux affaires économiques chargée de la coopération économique et du développement, en collaboration avec l'Agence suisse de développement et de coopération (ASDC) est responsable de la planification et de la mise en oeuvre des initiatives de coopération avec les pays en développement. Le but de cette coopération est d'améliorer les conditions de vie des populations et de réduire les disparités entre les pays. SECO focalise ses projets sur la promotion d'une croissance économique durable basée sur une économie de marché et sur l'intégration des pays partenaires dans l'économie mondiale. En Afrique, SECO participe la mise en place des mesures d'appui des réformes politiques macroéconomiques, les projets infrastructurels et programmes de promotion du commerce et de l'investissement. Les principes importants de coopération sont la bonne gouvernance et la mobilisation des ressources privés (Capital et savoir-faire).

Site Web: http://www.seco-cooperation.admin.ch
Adresser les demandes de renseignements à: iCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
----------------------

La création du Forum sur l’administration fiscale africaine est arrivée à un moment crucial pour les administrations fiscales en Afrique. Le forum entend devenir une plateforme qui permet aux administrateurs africains d'articuler les priorités fiscales africaines, encrer les bonnes pratiques et renforcer les capacités en matière de politique fiscale africaine et d'administration à travers l'apprentissage par les pairs et le développement des connaissances.

Lire le Communiqué de Pretoria pour en savoir plus sur le développement et la raison d’être de l’ATAF : Conférence internationale sur la fiscalité, l'édification de la nation et le renforcement des capacités en Afrique -

back to top
Powered by JS Network Solutions